Fonctions occupées

2016: Chargée de recherche à l’Observatoire Hommes-Milieux du Pays de Bitche (OHM PdB), Laboratoire d’excellence « Dispositif de Recherche Interdisciplinaire sur les Interactions Hommes-Milieux » (LabEx DRIIHM), Centre National de la Recherche Scientifique – Institut d’Écologie et Environnement (CNRS/INEE). Titre de la recherche : Mutations du monde agricole dans le Pays de Bitche : enjeux professionnels, sociaux, économiques, culturels et environnementaux.

Septembre 2014 – août 2015 : Post-doctorat à temps-plein, Soins dans l’enfance en zones rurales lorraines : trajectoires et pratiques thérapeutiques. Directrice de recherche : Virginie Vinel-Long (PR Université de Franche-Comté, Besançon), Maison des Sciences de l’Homme Lorraine (MSHL) Nancy, USR 3261. Le post-doctorat pose la question des itinéraires thérapeutiques des enfants âgés de 0 à 10 ans, résidant en milieu rural « déficitaire en soins de premiers recours » (données de l’Agence Régionale de la Santé Lorraine) et « isolé » (typologie ZAU de l’Observatoire des territoires) les territoires est-mosellan et ouest-, sud-meusien). L’enquête ethnographique permettra de saisir les modalités d’accès aux soins tout en mettant en lumière des pratiques thérapeutiques localisées. Cette recherche s’inscrit dans le prolongement de la recherche MEDICAMP (voir ci-après).

Septembre 2013 – août 2014 : Ingénieure de recherche, chercheuse à mi-temps sur la recherche MÉDICAMP, Se soigner en zones rurales lorraines : les itinéraires de soins de populations résidant en zones « déficitaires en soins de premiers recours » (ARS) et « isolées » (typologie ZAU), coordinatrice : Virginie Vinel-Long (MCF-HDR Université de Lorraine), Axe 3 Institutions, innovations, changements, Maison des Sciences de l’Homme Lorraine (MSHL) USR 3261. URL : http://mshl.hypotheses.org/295. Cette recherche étudie, au sein d’une offre plurielle, les pratiques et les itinéraires thérapeutiques de personnes et de familles situées dans des zones qui conjuguent ruralité et déficit en service de santé. Elle interroge l’accès aux services et aux professionnels de santé, le recours successif ou simultané à des types de médecines et de soins différents. Il s’agit aussi d’étudier la socialisation du parcours de soins c’est-à-dire les représentations du corps, de la santé et du territoire et les types de relations qu’il mobilise. Si l’étude n’inclut pas tous les gestes de soins (hygiène, toilette, visites…), elle intègre les dimensions du cure et du care plutôt qu’elle ne les sépare (Gagnon, Saillant : 1999). Médicamp intègre également une étude des dispositifs de télémédecine et des représentations de la télémédecine dans ces territoires.

2013-2015 : Chercheuse associée au Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales (2L2S) EA 3478.

2006-2010 et 2013-2015 : Vacataire d’enseignement à l’Université de Lorraine : UFR Sciences Humaines et Sociales (SHS) et Droit.

2010-2012 : Attachée Temporaire d’Enseignement et de Recherche (ATER) en ethnologie à l’Université de Lorraine, Plate-forme de Metz.

2008 : Allocataire de recherche par la Mission ethnologie, Ministère de la Culture dans le cadre d’un partenariat avec le Musée Lorrain de Nancy et le Laboratoire 2L2S, de juin à septembre 2008.

2006-2010  : Vacataire d’enseignement en ethnologie et en sociologie dans divers centres de formation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s